2 jours et 3 nuits à Chiang Rai

Après 4h de bus conçus pour une population asiatique aux petites jambes, nous voilà enfin à Chiang Rai dans la partie de la Thaïlande que l’on appelle le Triangle d’Or.

Nous nous rendons directement à la guesthouse que nous avions réservé pour y poser nos sacs et profiter de la fin de journée dans cette nouvelle ville. La guesthouse est mignonne et les patrons sympa. Lui est Français et passe les 3/4 de l’année ici. Il a également une formation de crêpier alors pendant la mousson il part quelques mois en Europe se faire de l’argent en vendant des crêpes et il revient vivre ici.

Notre Guesthouse

Notre Guesthouse

Bref la guesthouse est sympa même si les jours dans les bâtis de fenêtre laissent passer les moustiques. Pas grâve, ici, la nuit il ne fait pas chaud (ben oui, on est dans les montagnes!) donc on dort couverts!

La nuit tombe alors on en profite pour aller faire un tour au Night Market : marché où l’on trouve beaucoup d’objets, de vêtements …d’artisanat plus ou moins local. J’en profite pour le trouver un sac. Création soit disant d’inspiration Hmong (tribue des montagnes). J’ai quelques doutes quant au « fait main » mais il me plait donc je négocie et arrive à avoir celui que je veux au prix où je le voulais (moins de 2€)…parfait!

IMG_9263Au Night Market ils font beaucoup de nourriture frie en beignets. On test: carottes, haricots verts, poissons entiers (tête, queue, peau…tout y passe), calamar…bof c’est gras, sans goût…pas terrible!

PREMIER JOUR

Petit dèj dans un café très sympa et plutôt moderne tenu par une jeune Thaï qui parle bien anglais. J’en profite donc pour lui demander où je peux acheter du Thaï Tea en gros. C’est le thé local et c’est très bon (pour les amateurs de thé, je vous ferai goûter ça en rentrant!). Elle m’indique donc gentillement une petite boutique où je peux en trouver et elle m’explique comment le préparer. Une fois le thé acheté on va visiter un super musée: le Hilltribe Museum. C’est un petit musée qui date un peu mais qui est tout de même bien fait. Il donne beaucoup d’informations (objets, articles, explications de coutumes, film…) sur les différentes tribues présentes en Thaïlande (notamment dans le Nord) mais aussi sur le trafic et la consommation d’opium dans la région. En effet le Triangle d’Or est connu et doit son nom au trafic de masse qui se faisait entre la Birmanie, la Thaïlande, le Laos et la Chine. Aujourd’hui ce trafic est interdit par les autorités locales. Seules certaines tribues sont autorisées à continuer de cultiver le pavot pour leur propre consommation. La Birmanie quant à elle reste le producteur n°1.

A la fin de notre visite au musée une deuxième pièce était consacrée aux costumes traditionnels. On a pu y rencontrer une femme Thaï qui parlait très bien anglais. Elle passait ses journées au musé sur un énorme métier à tisser et produisait des écharpes et des sacs. Ce moment de discussion avec elle a été l’occasion d’en apprendre plus sur la vie des Thaï, son travail, son mode de vie, l’artisanat…rencontre très sympa!

Le reste de la journée c’est balade et choix du lieux où on va manger le soir. Entre les goûts de David et les miens c’est parfois compliqué de se mettre d’accord sur un endroit où manger qui nous satisfera tous les deux. J’aime les soupes, les pates et les plats doux, David n’aime pas les soupes mais le riz et les épices, beaucoup d’épices! Ce soir on est donc tombés d’accord sur le dessert: un petit pain chinois cuit à la vapeur  – le Màn-Toh – Trop bon!!!!

Au chocolat!!!

Au chocolat!!!

Du coup le lendemain on y est retournés pour le petit déjeuner. Petits pains au chocolat, à l’orange, au thé vert…

 

DEUXIÈME JOUR

Après conseils du gérant de la guesthouse, on loue une moto et direction le White temple. On arrive devant et un se prend une « claque » visuelle. Ce temple est un ovni. Il est surréaliste et ne ressemble à rien d’autre. Une pièce originale toujours en cours de construction. L’extérieur donne une impression de métal. Il est entièrement blanc et orné de milliers de morceaux de miroirs.

White temple

White temple

L’intérieur quant à lui est totalement différent mais interdiction de prendre de photos (du coup il n’y a pas beaucoup de chinois!). Quand on rentre dans le temple l’ambiance change, c’est plus chaleureux, les peintures murales sont uniquement dans les tons orangés. Face à l’entrée se trouve une immense peinture assez moderne de buddha. Le choc c’est lorsque l’on se retourne. Une peinture d’une énorme tête de dragon encadre la porte et sur ce dragon trônent des dizaines de personnages miniatures tels que Superman, Néo, Sailor Moon, Alien, Avatar….le crash des Twin Tower entouré de centaines d’armes et dans l’un des yeux du dragon est représenté Bush, dans le second Ben Laden. Vraiment, Vraiment Bizarre!

On s’est demandé comment ce temple était perçu par la population mais apparemment aucun soucis avec ça….

Après la visite du temple on file voir une cascade non loin de là. La route en moto est super. On s’enfonce dans les chemins de montagne, les cheveux au vent et on voit plein de magnifiques paysages.

IMG_9464

Arrivés à un petit parking il faut encore 3/4 d’heure de montée à pieds pour y accéder mais ça vaut vraiment le coup.Sur la route on croise des scouts Thaï, des chinoises en mules à talons (on les doubles car sur les chemins de montagne du coup elle « galère » un peu et ça casse notre rythme de grimpeurs chevronnés). Et après l’effort…la vue! La cascade projette l’eau si fort qu’on sent le souffle, une bruine qui nous rafraichit après cette rude montée.

IMG_9427Seulement quelques personnes en bas de la cascade alors on est contents. Contrairement au temple, ici, ça ne grouille pas de touristes. Il y a des jeunes garçons asiatiques qui n’hésitent pas à mouiller le jeans pour construire de petits barrages dans l’eau et qui ont l’air de franchement bien s’amuser. Et il y a un couple de Français, tout comme nous, posés sur un rocher qui admirent la vue. Après ce temps de répis et de contemplation, il est déjà temps de repartir (c’est seulement maintenant que la femme aux mules à talons arrive!!).

IMG_9447Sur la route on s’arrête dans une petite gargote histoire de déjeuner et reprendre des forces pour le reste de la journée. Le lieu est mignon, un peu paumé. La patronne est souriante et nous invite à nous asseoir. Ils ont aménagé de petites terrasses sur pilotis, on s’installe sur l’une d’elles et à côté de nous deux hommes Thaï sont dans l’eau avec de la vase jusqu’au coup. Ils essayent tant bien que mal d’attraper des poissons retenus dans un « enclos » afin d’en fabriquer un plus grand. On mange donc face à ce spectacle plutôt amusant. La femme vient s’asseoir à côté de nous et les regarde aussi tout en préparant de la nourriture – elle sort des larves d’abeilles chaudes de leurs alvéoles et nous propose même de goûter…ben c’est bon! C’est tiède, un peu farineux et c’est sucré avec un arrière goût de miel. On rigole bien, les hommes glissent dans l’eau et l’un d’entre eux n’a visiblement pas très envie de se mouiller. Ça tourne vite au sketch. La femme est tordue de rire et nous on passe un bon moment en leur compagnie face à ce spectacle.

IMG_9444Suite à ça on enfourche la moto direction le Baandam Museum (ou Black House museum). A trainer en route, s’arrêter prendre des photos, essayer de trouver notre route, on arrive juste à la fermeture du musée…dégoutés! On profite donc juste de l’extérieur mais déjà ça, c’est pas mal…l’intérieur restera donc un mystère pour nous mais je vous laisse aller découvrir sur internet ce que renfermait ce musée si particulier selon le gérant de notre guesthouse). On ne reste pas sur un échec et on va finir la journée par un bain de pieds aux sources d’eaux chaudes!

Petit bain de pieds aux sources d'eaux chaudes

Petit bain de pieds aux sources d’eaux chaudes

L’odeur de souffre nous rappelle directement la Nouvelle-Zélande mais tout de même en moins puissant. On passe de bains en bains. Le moins chaud étant le plus éloigné de la source, on essaye de s’en rapprocher tout doucement mais c’est définitivement trop chaud pour mes petits pieds fragiles…Ce qui fait bien rire un vieux Thaï qui lui n’éprouve aucune difficulté à y entrer jusqu’au nombril! J’ai envie de dire bravo! David quant à lui s’en sort vraiment pas si mal. Il a les pieds bien rouges en sortant mais il arrive à tenir bon!

Après cette longue journée on rentre tranquillement en ville avant qu’il ne fasse nuit et on va manger notre dernier souper en Thaïlande. Un dernier tour également au marché, on recroise des voyageuses Espagnoles et Portugaises qu’on avait rencontré la veille, on croise aussi le gérant de la guesthouse avec son bébé et notre voisine de chambre ( une Italienne qui préfère utiliser sa maigre retraite à voyager en Asie plutôt que de vivre précairement dans son pays) et alors on se dit qu’ici c’est vraiment un village et ça rend le lieu bien plus sympathique et chaleureux.  On y croise des têtes connues à chaque coin de rue. Ici on se sent bien…

TROISIÈME JOUR

On est à présent le 14 Février au matin. Dernier petit déjeuner en Thaïlande avant de se rendre au Laos alors on fait ça bien. On va dans une « Bakery » et on petit déjeune avec un jus d’orange et des croissants!!!!!! Des fois il y a des petits rien qui rendent le quotidien bien plus sympa. Ben les croissants au petit dèj en font partie!

WP_20140214_001Comme on nous a prévenu que les passages de frontières étaient pas toujours des parties de plaisir, le croissant du matin va compenser!

…suite des aventures au LAOS…

3 réflexions au sujet de « 2 jours et 3 nuits à Chiang Rai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s